Les appli incontournables de 2012 et la tendance en 2013 2/2

Le Top 5 des tendances webdesign pour 2013

Quoi de neuf sur les tendances des appli en 2013 ?  Voici le top des appli les plus téléchargées (suite).

Responsive design

 

N°4 Flipboard

 

Derrière ce nom barbare se cache une application à la fois élégante et utile. Le principe de fonctionnement du Flipboard est simple mais a permis à l'application d'atteindre le top 10 des applications les plus téléchargées sur l'App Store et le Google Play. Flipboard permet ainsi de feuilleter les feeds de ses réseaux sociaux et des flux RSS qui se présentent sous forme d'un magasine créé ad-hoc.

Et si c'est l'interface graphique qui a fait le succès de cette application, c'est parce que l'un de ses co-fondateurs n'est autre que Evan Doll, un ex-ingénieur de développement des interfaces et d'applications pour iPhone chez … Apple.

Au début, Flipboard n'était disponible que sur l'iPad avant que des versions pour les smartphones iOS et Android ne voient le jour. Les tablettes Android ont été les dernières servies vu que Flipboard n'y a débarqué qu'en décembre dernier.

Dernièrement (le 12 janvier 2013), Flipboard est aussi devenu  accessible en mode Daydream sur les terminaux tournant sous Android 4.2. À titre de rappel, Daydream est une sorte d'économiseur d'écran qui a la particularité d'être activé lorsque le terminal est en charge (via un dock ou un chargeur).

 

site web défilement vertical

N°3 Google Maps

 

On ne badine pas avec la qualité des produits chez Apple qui exige une qualité proche de la perfection ! Et pourtant, la sortie du iOS 6 a provoqué la déception de nombreux adeptes de la marque à la pomme. La raison d'un tel mécontentement ? L'application cartographique "Plans" (qui remplace Google Maps) est de piètre qualité et souffre de nombreux bugs.

La firme de Mountain View ne reste pas les bras croisés est pond, en grande pompe, une version de Google Maps pour iOS. En seulement 24 heures après son arrivée sur l'App Store, Google Maps a été téléchargée plus de 10 millions de fois !

La nouvelle version de Google Maps inclut de nombreuses nouveautés telles que le guidage pas-à-pas.

Mais ce n'est pas tout : le groupe de Mountain View lance aussi une SDK pour permettre aux développeurs d'intégrer les services de Google Maps dans leurs applications pour iOS. Le plus : Google fournit également aux créateurs d'applications un "URL Scheme" qui permet de lancer directement Google Maps à partir de leurs logiciels. Sans cet "URL Scheme", les utilisateurs qui souhaitent lancer Google Maps à partir d'une application qui utilise le service de cartographie, verront, plus tôt, l'application “Plans” se lancer. Car c'est cette dernière qui est installée par défaut sur iOS … et pas moyen de changer cette option.

Google Maps nuit-il à Apple ?

 Pas vraiment !

En effet, le lancement de Google Maps a encouragé les possesseurs d'iPhones à passer à iOS qui voit donc son taux de pénétration gonfler.

 

Site CIGO 2013

 

N°2 Facebook

 

Facebook, le site qu'on ne présente plus, est le réseau social numéro un de la planète avec plus d'un milliard d'utilisateurs.

Toutefois, Une grande partie de l'audience du site ne provient pas des internautes connectés à leur ordinateur. L’accès à son profil Facebook ou à celui de ses amis se fait en effet majoritairement par smartphones. 
Les applications Facebook sur les smartphones iOS et Android ont la cote et deviennent des incontournables du genre. D'après l'analyste Benedict Evan (Facebook ne communique pas ses chiffres), le nombre d'utilisateurs à partir des mobiles s'élève à 470 millions (sur le 1 milliard de membres) !

Au début, Facebook a adopté le HTML 5 pour développer ses versions mobiles. Cette technologie compatible avec de nombreuses plateformes (iOS, Android, Windows Phone, …) minimise les coûts de développement.

Mais le revers de la médaille concernant cette portabilité est la performance moindre de ces appli par rapport aux applications natives.

Le site de Palo Alto décide alors d'abandonner le HTML5 au profit des applications natives développées séparément pour chaque système d'exploitation.

C'est désormais chose faite et la navigation sur les applis iOS et Android de Facebook est plus fluide.

 

Responsive design


N°1 Instagram


Instagram, fondé en 2010, permet d'appliquer des filtres aux images des utilisateurs prises à partir de leur smartphone. Initialement disponible sur iOS uniquement, cette appli est maintenant sur le Google Play.

Ce sont ces filtres qui font la force du réseau social : ils permettent aux utilisateurs de l'appli (des novices en photographie, généralement) de produire des effets dignes de vrais professionnels.

C'est grâce à ces filtres que le service s'est fait remarquer et a réussi à dépasser des sites de partage de photos jusqu'alors populaires, tel que Flickr de Yahoo!, qui lance d’ailleurs sa propre application pour iPhone imitant le fonctionnement d'Instagram.

Quant à Twitter, la référence du microblogging, sa réponse au succès d’Instagram à été encore plus "hostile" : la firme à l'oiseau bleu a bloqué en juillet 2012 l'accès d'Instagram à son API et … lance ses propres filtres photos.

Cependant, Instagram n'attire pas que les particuliers. Des enseignes, telles que National Geographic, General Electrics ou encore Red Bull tirent pleinement profit du service.

Depuis le 9 avril dernier, Instagram appartient à Facebook, le réseau social numéro un. Et bien que les filtres ne débarquent (encore) pas sur le réseau social de Mark Zuckerberg, l'effet de l'aquisition d'Instagram se fait immédiatement sentir. L'interface graphique du journal de Facebook est modifiée de façon à mettre en valeur les photos. Quelques semaines plus tard, c'est Instagram qui change. Après des années d'une existence limitée aux applis pour mobiles, Instagram débarque sur le web avec une interface qui rappelle celle du journal Facebook. Voici par exemple le profil Instagram de Barack Obama.

Même si l'intégration d'Instagram sur Facebook n'est pas encore effective, le réseau ne devrait pas tarder à franchir le pas. En janvier 2013, Instagram a délibérément modifié ces CGV pour utiliser les images de ces membres dans un but publicaire. Résultat : 50 % de désinscriptions ! L'éditeur est revenu sur sa décision devant ce tollé général. Affaire à suivre...

 


À coup sûr, l'an 2013 apportera son lot de bonnes (et de mauvaises) surprises. L'arrivée de nombreux systèmes d'exploitation sur le marché (Tizen, Ubuntu, Firefox OS, Sailfish, …) amorcera la créativité et la diversité. 
Que la guerre des applis commence !

Contactez-nous

© 2011 Copyright cigo-developpement.fr